Les artisans membres d’une coopérative ont le sentiment d’appartenir à un groupement. Un groupe réuni autour de valeurs fortes comme la solidarité, la mutualisation, la volonté de progresser. Ces valeurs sont à l’origine de la première coopérative créée en 1975 par Joseph landreau, soucieux de faire évoluer la distribution au profit des artisans. Aujourd’hui, l’état d’esprit est toujours le même, défendu par plus de 50 coopératives membres de l’ORCAB à travers toute la France.
En adhérant à une coopérative d’achats comme Scab Vosges, l’artisan n’exerce plus de façon isolée. Il rejoint une nouvelle forme d’organisation de l’entreprise, dotée de moyens humains et matériels auxquels il aurait accédé difficilement auparavant. La coopérative a un effet structurant : elle crée des espaces économiques homogènes dans nos régions et contribue ainsi à mieux représenter nos entreprises artisanales sur le territoire. En France, l’ORCAB réunit plus de 6 500 adhérents employant plus de 25 000 salariés.
Chaque adhérent, qu’il soit à la tête d’une entreprise de plusieurs salariés ou seul, dispose du même pouvoir. Commissions consultatives, réunions de secteurs, rencontres informelles... les occasions de faire entendre sa voix sont nombreuses et bien réelles. La coopérative est en premier lieu un outil au service de tous ses adhérents.

Scab Vosges rassemble plus de 100 adhérents sur les Vosges, la Haute-Saône, la Moselle et la Meurthe-et-Moselle.

Adhérer à une coopérative, un moyen simple de valoriser nos métiers.

Plus forts ensemble sur le marché local.

En 2013, les coopératives adhérentes à l'ORCAB génèrent plus de 700 millions d'euros de chiffre d'affaires et bénéficient d'une deuxième plateforme logistique.

Assemblée générale et conseil d'administration, une gouvernance organisée en transparence.